Le calcium...

femur.jpgLe calcium est un nutriment essentiel.

Il s'agit d'un élément minéral qui doit être apporté en quantité de l'ordre de 100 à 200 mg par kg de poids corporel par jour chez le chat et le chien. Cette quantité peut varier selon l'espèce : plus pour le chien que le chat, plus pour le jeune en croissance, moins pour l'animal âgé...

On trouve du calcium essentiellement dans les produits laitiers et les os. Le squelette contient en effet 90% du calcium du corps et sert de "réserve" en calcium, par exemple pour la mère qui attend ou allaite des petits. Le calcium sert aussi à la contraction des muscles (dont le coeur) et à la transmission nerveuse. 

La calcémie est la concentration en calcium dans le sang. Elle est très bien régulée par différentes hormones (= substances produites à un endroit du corps et qui agit à distance à d'autres endroits du corps) : la parathormone, la vitamine D3 et la calcitonine.

Les hormones thyroïdiennes, les oestrogènes et les glucocorticoïdes ont également un effet sur la calcémie que l'on doit prendre en compte dans certaines maladies.

Le phosphore : indissociable du calcium...

Comme le calcium, le phosphore est un nutriment essentiel, mais on le trouve dans plus d'aliments, en particulier dans la viande et les céréales.

Comme pour le calcium, la majorité du phosphore (90%) se trouve dans le squelette. Le phosphore permet, avec le calcium, d'avoir des os solides, mais a également un rôle important dans tout le fonctionnement du corps.

L'alimentation doit être équilibrée en calcium et phosphore, avec une quantité suffisante de chacun et un rapport entre le calcium et le phosphore compris entre 1 et 2.

* Une alimentation qui manque de calcium va rendre les os fragiles chez le jeune en croissance mais aussi chez l'adulte ! On parle alors d'ostéofibrose. Des douleurs généralisées s'installent et des fractures se produisent assez facilement, à l'occasion d'un saut ou d'une chute.

* Une alimentation trop riche en calcium va empêcher l'absorption d'autres minéraux comme le zinc et le cuivre. Ainsi, un excès de calcium peut entraîner une carence en zinc : chez l'animal adulte, la peau va alors s'épaissir et les poils vont tomber (dépilations) autour des yeux, de la bouche... ; chez le jeune en croissance, les os et les cartilages vont mal se développer, on parle d'ostéochondrose.

* Lors d'insuffisance rénale, fréquente chez les animaux âgés, le rein n'arrive plus à éliminer le phosphore or celui-ci à une toxicité directe pour le rein ! Trop de phosphore entraîne également une ostéofibrose comme lorsque l'animal consomme une alimentation qui manque de calcium.

CONCLUSION

Si vous donnez à votre animal une alimentation maison complète (viande + huile + légumes + riz / pâtes), il y a assez de phosphore pour un chien ou un chat âgé, mais JAMAIS assez de calcium. Il faut donc SYSTEMATIQUEMENT ajouter QUOTIDIENNEMENT un complément minéral et vitaminé à une alimentation ménagère, quel que soit l'âge de l'animal ou son état de santé.

fleche.jpgChez le jeune en croissance, la femelle reproductrice, le jeune adulte, un complément avec un rapport Calcium / Phosphore compris entre 2 et 3, comme Vit'i5 Canine Ca:P=3 et Vit'i5 Feline Ca:P=3 est nécessaire pour compenser le phosphore déjà présent dans l'alimentation et apporter tous les autres nutriments indispensables.

fleche.jpgChez l'animal âgé, chez l'insuffisant rénal et/ou cardiaque (quel que soit son âge), un complément avec Ca, mais sans Phosphore, comme Vit'5 Canine Ca et Vit'i5 Feline Ca, est nécessaire.

fleche.jpgChez un animal souffrant ou ayant présenté des calculs urinaires, un complément avec Ca, mais sans Phosphore, est également conseillé.  Dans le cas des calculs urinaires,  une alimentation ménagère adaptée et bien équillibrée est une excellente solution : elle contient peu de minéraux, amène de l'eau en grande quantité et peut être ajustée pour éviter la prise de poids ou même permettre la perte de poids, chez le chat comme le chien.