Généralités sur les repas et l'alimentation des chiens et chats

couverts-croises.jpgPeut-on préparer soi-même à manger à son chien / à son chat ?

Oui, à condition de le faire bien. Une ration maison doit comporter tous les jours 5 composants en quantité raisonnée selon les caractéristiques individuelles du chien ou du chat :

1- preparer-a-manger-chien-chat.jpgde la viande en quantité suffisante, pour amener des protéines (le chien et le chat sont des carnivores) ;

2- de l'huile végétale de colza ou huile de soja, crue ;

3- des légumes verts cuits ;

4- un peu de riz ou de pâtes, qu'il faut cuire longtemps, ou du riz soufflé à mélanger avec de l'eau chaude ;

5- un complément minéral vitaminé car les autres ingrédients ne contiennent quasiment pas de calcium et peu de vitamines et oligo-éléments.

Si le complément minéral et vitaminé n'est pas consommé, il manque une grande majorité des minéraux, vitamines et oligo-éléments qui représente qualitativement 40 à 50% des nutriments essentiels. Car ces micronutriments, nécessaires à la bonne santé en toute petite quantité sont bien indispensables à la vie (le mot vitamine vient du fait que c'est une amine indispensable à la vie) 

Si vous ne souhaitez pas donner un tel complément ou si votre animal le refuse alors qu'il accepte tous les autres composants de la ration ménagère, il faut changer de type d'alimentation, car à coup sûr, l'absence de complément minéral et vitaminé va dégrader sa santé à long terme (troubles cutanés, rénaux, squelettiques, digestifs, mais aussi moindre résistance aux maladies et fatigue...).  


couverts-croises.jpgMon chien / chat peut-il manger comme nous ?

Bien sûr, mais à certaines conditions... Il faut que vous composiez une alimentation complète et équilibrée (vous pouvez obtenir une recette sur ce site), sans oublier d'apporter un complément de minéraux et de vitamines que la viande, l'huile, les légumes et le riz ne contiennent pas.

* La viande, le poisson ou les oeufs apportent des protéines, des calories, du phosphore, de la vitamine B12 et de l'acide arachidonique (acide gras essentiel pour le chat).
* L'huile de colza apporte des acides gras essentiels (acide alpha-linoléique et acide linolénique) aux chiens et aux chats (attention, il ne faut pas cuire cette huile).
* Les légumes apportent des fibres pour le transit et le confort digestifs, de l'eau, certaines vitamines et peu de calories.
* Le riz et les pâtes apportent de l'énergie sous forme d'amidon.

Aucun de ces composants ne contient de calcium, de certains oligo-éléments et de nombreuses vitamines en quantité suffisante, même si le chien ou le chat consomme du fromage ou du lait. Il faut donc impérativement apporter un complément de minéraux et vitamines.

Si le complément minéral et vitaminé n'est pas consommé, il manque une grande majorité des minéraux, vitamines et oligo-éléments qui représente qualitativement 40 à 50% des nutriments essentiels. Car ces micronutriments, nécessaires à la bonne santé en toute petite quantité sont bien indispensables à la vie (le mot vitamine vient du fait que c'est une amine indispensable à la vie) 

Si vous ne souhaitez pas donner un tel complément ou si votre animal le refuse alors qu'il accepte tous les autres composants de la ration ménagère, il faut changer de type d'alimentation, car à coup sûr, l'absence de complément minéral et vitaminé va dégrader sa santé à long terme (troubles cutanés, rénaux, squelettiques, digestifs, mais aussi moindre résistance aux maladies et fatigue...).  

 

couverts-croises.jpgPuis-je lui donner des restes de table à manger ?

chien_nourri_avec_des_restes.JPGVous pouvez faire à manger à votre animal avec des aliments que vous consommez vous-même, mais nous vous déconseillons fortement de donner les restes. Si un petit morceau de poisson ou de viande ou quelques dés de légumes de temps en temps ne posent pas de problème et peuvent même permettre de maintenir un goût pour la variété, ils ne doivent pas représenter plus de 10% des calories.

Nourrir un chien ou un chat avec une alimentation équilibrée, sans excès, permet d'éviter de nombreuses maladies et augmente l'espérance de vie.

A éviter : les plats en sauce, les aliments sucrés, aliments contenant du chocolat, les croûtes de fromage en grande quantité, les petits os et les arêtes...

A privilégier : une alimentation équilibrée, tous les jours, achetée toute prête (aliment complet sous forme de croquettes ou de boite) ou préparée à la maison. Dans ce dernier cas, elle doit être composée de 5 ingrédients : viande/poisson +  huile + légumes + riz/pâtes + complément de minéraux et vitamines.

 

couverts-croises.jpgCombien de repas par jour pour le chien ?

Braque-rond-bleu.jpgChez le chien en bonne santé :
Un chien adulte 
peut manger une fois par jour sans problème, même si ce n'est pas une nécessité.
Pour un chien peu actif, ou stérilisé, il peut être préférable de donner la ration (préparée, pesée pour la journée) en 2 voire 3 repas (matin, à midi ou au retour à la maison,  et en soirée), pour éviter de donner quelque chose en plus si vous avez l'impression que votre chien a faim.  
Pour le chiot ou la chienne en gestation, il est nécessaire de diviser en 2 ou mieux en 3 repas, de manière à permettre la bonne digestion d'une ration plus volumineuse, en raison des besoins nutritionnels particuliers. 
Pour la chienne en lactation, et ce d'autant plus qu'elle a un grand nombre de chiots à nourrir, il est souhaitable de distribuer au moins 3 repas, voir de laisser la nourriture à volonté en la renouvelant souvent pour qu'elle ne s'oxyde pas. Lorsque le chien est malade.

Chez le chien malade, il est souvent préférable de fractionner la ration en 2 voire 3 repas, pour faciliter la digestion mais aussi pour compenser un appétit un peu diminué. Les repas doivent tout de même être espacés d'au moins 2 à 3 heures, pour permettre la vidange de l'estomac. 

Lorsque le chien est malade, dans certains cas très particuliers, comme après l'ablation du pylore (qui sépare l'estomac de l'intestin), ou après l'ablation d'une grande portion d'intestin, ou encore en cas de tumeur du pancréas, il est nécessaire de diviser les apports en 6 à 10 repas. Dans ces cas-là, les repas doivent être espacés d'au moins 1 heure.

 

couverts-croises.jpgCombien de repas par jour pour le chat ?

chat_fleur.JPGChez le chat en bonne santé, et non castré :
Naturellement, un chat mange 10 à 20 petits repas par jour, constitués de souris, oisillons…des proies comparables à un aliment humide. 

Lorsque le chat vit dans un appartement ou une maison, il reproduit volontiers ce comportement, que son alimentation soit humide ou sèche. Au total, il régule son ingéré calorique (sauf si les aliments sont vraiment trop riches) et maintient son poids constant.

Une fois stérilisé, le chat, qu'il soit mâle ou femelle, n'est plus capable de cette régulation alors qu'il doit manger moins de calories. Si on lui laisse de la nourriture à volonté, il prend du poids assez rapidement. La parade consiste donc à :
  
   1. Lui fournir au moins une partie de la ration avec des aliments humides, car ils permettent de consommer une quantité de nourriture assez grande sans trop consommer de calories et de le distribuer en 4 repas. Une alimentation totalement humide revient cher... on peut donc donner une partie humide et une partie sous forme de croquettes... 


   2. Limiter la quantité d'aliment disponible. Mais, en limitant la quantité d'aliment disponible, on risque de voir le chat consommer toute sa ration en 2 repas, et de ne pas consommer assez d'eau ou développer des troubles de comportement. 

soleil.gifDans le cas où la ration est humide, il est souhaitable de fractionner en au moins 4 repas (1 en se levant le matin, 1 avant de quitter la maison, 1 en rentrant à la maison et 1 plus tard le soir). 

soleil.gifDans le cas où la ration est sèche (croquettes), il est souhaitable de limiter la quantité distribuée pour la journée, mais de la distribuer en plusieurs repas grâce à un distributeur automatique, et à différents mécanismes/jeux/accessoires destinés à cacher les croquettes, que le chat doit "chasser" pour manger. 

On peut faire exactement la même chose si l'alimentation est mixte (humide et sèche), en distribuant de l'aliment humide en 2 à 4 repas (1 à 2 fois le matin et 1 à 2 fois le soir) et en laissant à disposition dans la journée ou la nuit une petite quantité (pesée) de croquettes (laissées à disposition ou mises dans un distributeur minuté, ce qui permet de faire plusieurs petits repas dans la journée ou la nuit)..

2. Ajouter petit à petit des courgettes dans l'alimentation, pour augmenter le volume consommé, ce qui permet de limiter la quantité de croquettes distribuée pour juste couvrir les besoins, mais sans que le chat ait faim... Courgettes mode d'emploi

 

couverts-croises.jpgEst-ce équilibré de nourrir son animal soi-même ?  Pourquoi donner un complément minéral et vitaminé ?

Créer une recette pour son chien ou son chat est possible, mais les ingrédients, les besoins et la tolérance aux produits laitiers du chien et du chat  n'étant pas tout à fait  les mêmes que ceux de l'Homme, il faut éviter quelques erreurs classiques. De plus, une alimentation déséquilibrée a le mauvais goût de créer des carences qui ne se voient pas très vite. on peut donc avoir longtemps l'impression de faire bien alors qu'en réalité la santé de l'animal se détériore peu à peu.

Une ration ménagère (viande / poisson + huile + légumes + riz / pâtes) pas équilibrée couvre environ 50% des besoins nutritionnels,  le complément minéral et vitaminé amène ce qui manque (calcium et parfois phosphore, vitamines, oligo-éléments (voir graphique ci-contre). 

EXPLICATIONS :

graphe_besoin-Viti5.jpg

Lorsque l'on cuisine pour un chien ou un chat, les ingrédients de base de l'alimentation apportent de nombreux nutriments indispensables :
* la viande, le poisson ou les oeufs apportent des protéines, certaines vitamines, des graisses et du phosphore
* l'huile végétale comme l'huile de colza ou l'huile de soja, apporte des acides gras essentiels (acide linoléique, un oméga 6 et acide linolénique, un oméga 3)
* les légumes verts apportent des fibres, de l'eau et certaines vitamines et oligo-éléments mais en petite quantité
* le riz ou les pâtes apportent de l'énergie sous forme d'amidon (sucre lent)

Aucun de ces éléments n'apporte du calcium en quantité suffisante. On peut ajouter un yaourt, ce qui est intéressant pour le confort intestinal, mais cela ne suffit quand même pas à apporter assez de calcium. De plus, il manque certaines oligo-éléments (cuivre, zinc, sélénium, iode...) et vitamines (A, D, E, K, certaines vitamines du groupe B).

L'alimentation doit comporter chaque jour environ 40 nutriments différents. Certains doivent être présents en grande quantité (comme les protéines apportées par la viande), et d'autres, comme les minéraux et vitamines, doivent être présents en petite quantité. On les appelle d'ailleurs les micro-nutriments. Pourtant ils sont tout aussi indispensables à la vie et au maintien d'une bonne santé. Une ration ménagère équilibrée couvre environ 50% des besoins nutritionnels le complément minéral et vitaminé amène ce qui manque.

fleche.jpg Le complément minéral et vitaminé Vit'i5 compense les manques de l'alimentation maison (viande + huile + légumes + riz/pâtes) et doit constituer le 5ème ingrédient de l'alimentation du chien comme du chat.

C'est souvent l'absence de ce complément qui engendre, à long terme, des problèmes de santé chez les animaux nourris avec une alimentation maison mal équilibrée.

couverts-croises.jpg Peut-on remplacer Vit'i5 par du yaourt et de la levure de bière dans une ration ménagère ?

=> NON !!! Vit'i5 apporte le Calcium nécessaire, parfois le Phosphore, et toujours vitamines et oligo-éléments qui ne se trouvent pas dans la ration ménagère yaourt-bouton.jpg(viande+huile+légumes+riz).

Pour apporter autant de Calcium par du Yaourt que par du Viti'5 :

 il faut 1 litre = 1kg de Yaourt pour apporter autant de calcium que 8 grammes = 1 dose de Viti'5 Canine ou 2 dosettes de Vit'i5 Little !!

Même si un chien consommait cela, il lui manquerait les vitamines et oligo-éléments qu'apporte Vit'i5

La levure de bière apporte des vitamines du groupe B (sauf la vitamine B12) mais ni vitamine A ni vitamine D.
=> On peut toujours apporter un peu de levure de bière, mais cela ne suffit pas à couvrir le besoin en toutes les vitamines

 

couverts-croises.jpgL'alimentation ménagère est-elle une alternative sérieuse à l'alimentation industrielle ?

alimentation-menager-indust.gifL'alimentation des chiens et des chats est un sujet qui vous intéresse de plus en plus : Quel aliment lui donner ? Est-ce bon pour sa santé ?
Il est tout à fait possible (et même plus adapté) de nourrir un chien ou un chat avec une alimentation maison, dite ration ménagère, mais à quelques conditions. Il faut que cette ration ménagère soit équilibrée, c'est-à-dire qu'elle apporte tous les jours tous les nutriments dont le chien et le chat ont besoin.
Il faut environ 40 nutriments, apportés tous les jours en quantité équilibrée les uns avec les autres, pour couvrir au plus près les besoins nutritionnels.

Le chien et le chat n'ont pas les mêmes besoins que l'homme.
Par exemple, un chien de 40 kg, actif et non castré, a un besoin calorique de 2000 Calories, ce qui est aussi le besoin d'un homme actif de 70 kg !
Ils doivent également recevoir plus de protéines par kg de poids (3 à 4 fois plus), et donc de viande, que l'homme. Ils doivent aussi recevoir du calcium par une voie différente. Chez l'homme, les produits laitiers et les légumes permettent de couvrir ce besoin en calcium. Mais les chiens et les chats ne peuvent en consommer autant.


fleche.jpg On peut leur donner des os ? Oui, un peu. Mais il n'est pas optimal de laisser le chien et le chat consommer trop d'os car, au-delà des petits morceaux piquants qui peuvent perforer le tube digestif, l'os contient aussi une quantité de minéraux (cendres) très élevée. Cette consommation peut engendrer une constipation, mais aussi aggraver des troubles urinaires si l'animal y est sensible. 

L'alimentation ménagère ne doit pas se faire au hasard, en copiant l'alimentation humaine, mais en l'adaptant aux besoins spécifiques du chien et du chat, selon leur âge, leur sexe, leur activité...bref, individuellement.


Nourrir son animal soi-même, c'est maintenant possible de manière sérieuse, pour la première fois en ligne sur Cuisine-a-crocs.com grâce à notre nutritionniste vétérinaire. Profitez-en !


couverts-croises.jpgL'alimentation ménagère est bonne pour la santé...mais est-ce vraiment plus cher ?

Les prix indiqués viennent d'une enquête réalisée dans un supermarché et sur internet, uniquement dans les gammes d'aliments pour chiens et chats adultes en bonne santé.

Coût annuel pour CHAT CHIEN
Alimentation 4 kg castré Caniche 5 kg Epagneul 15 kg Labrador 32 kg
Sèche
(croquettes)
40 à 300 €
(moy. 150€)
40 à 480 €
(moy. 280 €)
112 à 1 314 €
(moy. 400 €)
135 à 1 750 €
(moy. 875 €)
Ménagère env. 350 € env. 460 € env. 1 200 € env. 1 700 €
Humide
(boîtes-pochons)
190 à 1 315 €
(moy. 500 €)
179 à 1 315 €
(moy. 580 €)
269 à 3 340 €
(moy. 1 600 €)
613 à 4 550 €
(moy. 2 000 €)

  • Comparer les qualités : le prix ne fait pas tout... 
La qualité mais aussi le conditionnement (sacs de 1 kg ou de 10 kg => prix au kg multiplié par 3 à 4) joue pour beaucoup sur le prix des aliments tous faits.
Les gammes très très économiques (0,6 €/kg d'aliment...!) ne peuvent pas être raisonnablement mises en balance avec une ration ménagère complète et équilibrée.
L'alimentation ménagère ne peut être comparée qu'aux aliments les plus haut de gamme (composition détaillée et stable dite à formule fixe, composants nobles, peu de matières minérales –cendres ®, Whiskas®, Sheba®, César®, Royal Canin®, Purina®, Hill's®...)

  • Comparaison du prix au kilo observé, selon le type d'alimentation
- Sèche = croquettes (moins de 14% d’humidité) :
      
euro2.gif2 à 12 €/kg d’aliment sec
Remarque : En rationnement industriel, les aliments sont généralement moins coûteux s'ils sont achetés en gros conditionnements (8 €/kg au lieu de 12 €/kg, pour les plus coûteux). Les plus couteux, présentés en petits emballages (34€/kg) n'ont pas été pris en compte, de même que les aliments très très bas de gamme (moins de 2€/kg).

- Ménagère = préparée à la maison avec de la viande (blanc de volaille - filets de dinde / poulet -) ; de l'huile de colza, des légumes verts - en boîte, frais ou congelés - ; du riz ou des pâtes - brisures de riz, pâtes et riz soufflé pour chien conviennent - (d'après les prix trouvés en supermarché) et un complément minéral et vitaminé - calcul fait avec la dose de Vit'i5 Canine ou Little, Ca:P=3 ou Ca correspondant au poids de l'animal.
       euro2.gif3,70 à 6,40 € /kgde ration équilibrée (tout compris).

- Humide = boîte, pochons, terrines… aliment complet (attention, il ne s'agit pas là des aliments complémentaires, ou du thon modifié, qui existent mais qui seuls, ne peuvent suffire à nourrir le chien ou le chat).
      euro2.gif2 à 12 €/kg d’aliment humide (pour les grands chiens nous avons pris un prix maximal de 8,30 €/kg)

Conclusion : L'alimentation ménagère n'apparaît donc pas plus chère que des aliments tous préparés selon le niveau de gamme auquel on la compare. En moyenne, le coût annuel si l'on nourrit son chien ou son chat avec des rations ménagères est inférieur à celui d'une alimentation humide de moyenne et haute gamme et comparable à celui d'une alimentation sèche de haute gamme.


couverts-croises.jpgNourrir BIO son chien ou chat : est-ce possible ? Meilleur ?

Comme pour tous les types d'alimentation, l'alimentation BIO pour son chien ou son chat est possible si elle est équilibrée.
Elle diffère par l'absence de pesticides et autres produits chimiques dans la production des aliments. En revanche, la composition nutritionnelle - taux de protéines, d'acides aminés, d'acides gras, de minéraux...- est équivalente.

Il faut donc, même en alimentation BIO, apporter chaque jour :

    * une source majeure de protéines animales : viande ou poisson...

    * une source majeure d'acides gras essentiels : huile de colza crue par exemple

    * une source majeure de fibres : légumes cuits (courges, carottes, brocoli, endives, haricots verts...)

    * une source complémentaire d'énergie (amidon) : du riz ou des pâtes ou des pommes de terre, très cuits

    * un complément minéral et vitaminé : apportant calcium, vitamines, oligo-éléments, et phosphore dans certains cas.

Si tous ces éléments sont BIO, l'alimentation du chien ou du chat le sera aussi.
Noter que tous les produits Vit'i5 sont compatible avec l'alimentation Bio : ils ne contiennent pas de protéines animales ou végétales, les minéraux et vitamines ne sont pas labellisables, et de la levure de bière est une levure...

Attention à respecter les besoins du chien et du chat :

L'alimentation BIO rime parfois dans les espquinoa-et-alimentation-chien-chat.jpgrits avec composants un peu plus rares dans l'alimentation, en particulier pour les sources d'amidon avec des graines exotiques et des céréales plus rarement utilisées, pour différentes raisons, y compris parce qu'elles sont riches en fibres ou en protéines.
Attention à ne pas confondre les besoins nutritionnels du chien et du chat - déjà différents - avec ceux de l'homme : ils doivent recevoir moins d'amidon, plus de protéines et  ne tolèrent pas des proportions de protéines végétales aussi importantes que nous.

Pour le chien et le chat, il est donc préférable de rester dans des sources d'amidon classiques - riz, pâtes, pomme de terre, semoule de blé, polenta, patate douce - car certains grains et graines peuvent contenir des parts élevées de beta-glucanes, de l'amidon plus difficilement digestible ou des taux de fibres très élevés, pouvant induire des fermentations et un inconfort digestif pour le chien et a fortiori pour le chat.
Dans le cas où l'on souhaite absolument incorporer avoine, orge, riz complet seul, quinoa, il faudra veiller à le faire progressivement, et de préférence à mélanger pour moitié avec une source d'amidon plus facilement digestible.